Banque: Ouattara rachète la BICICI

DSNB Africa News
Spread the love

Récemment mise en vente par le groupe français BNP Paribas, la BICICI (Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie de Côte d’Ivoire) était sur le point de passer aux mains de chinois, saoudien ou marocain. En banquier très averti, le président Ivoirien Alassane Ouattara n’a pas manqué cette opportunité de nationalisation de la franchise qui constitue 5% du secteur bancaire de son pays en mandatant un consortium ivoirien afin de se l’offrir. Il s’agit de la BNI (Banque Nationale d’Investissement), la CGRAE (la Caisse Générale de Retraite des Agents de l’Etat), la CNPS (Caisse Nationale de Prévoyance Sociale).

Actée le 30 septembre, la signature à Paris de l’accord de rachat de la Bicici va conduire à un bouleversement majeur du secteur bancaire ouest-africain.

La désormais ex-filiale de BNP Paribas occupe le 16e rang des établissements de crédits dans la zone Uemoa, avec 848,4 milliards de F CFA (1,29 milliard d’euros) d’actifs à la fin 2021. Tandis que le quatuor d’établissements financiers publics ivoiriens repreneur de la Bicici est mené par la Banque nationale d’investissement (BNI). Cette dernière se classe à l’heure actuelle au 9e rang dans la sous-région, avec un bilan de 1 216,6 milliards de F CFA. Elle est devancée au niveau régional par la Banque malienne de solidarité (BMS, 8e, avec 1 238 milliards de F CFA au bilan).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *