Boigny l’a rêvé, Ouattara l’a réalisé: Stade Olympique Alassane OUATTARA

DSNB Africa News
Spread the love

Abidjan, 03 oct 2020 (AIP)- L’Ambassadeur de la Chine en Côté d’Ivoire, Wan Li, a remis officiellement les clés du Stade  d’Ebimpé désormais baptisé “stade olympique Alassane Ouattara”, dans la commune d’Anyama, au président ivoirien.

C’est un projet vieux de 45 ans, un village olympics voulu par Félix Houphouet Boigny depuis 1974 et voici en ce samedi 3 octobre 2020 le Stade Olympique d’Ebympé inauguré ce jour par le président Ivoirien Alassane OUATTARA. Cette cérémonie couplée de l’inauguration du stade de 60 000 places, fruit de la coopération sino-ivoirienne, s’est tenue, samedi 03 octobre 2020, devant un monde fou qui dès 8h du matin avait pris d’assaut les tribunes pour être témoin de l’événement historique.

“La Côte d’Ivoire est de retour dans le concert des nations et surtout au plan sportif avec ce joyau parsemé de nombreux médailles glanées”,  s’est félicité le ministre des Sports, Danho Paulin.

Le gouvernement chinois, par la voix de l’ambassadeur Wan Li, a pour sa part signalé que le stade Olympique d’Ebimpé est « un cadeau » de son pays à la Côte d’Ivoire pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2023. Un geste qui augure de la qualité des relations entre les deux pays.

Dans la même veine, le président Alassane Ouattara a exprimé sa gratitude au gouvernement  chinois  pour ce stade, “lieu de communion” qui porte son nom. “Chers jeunes, voici votre joyau, prenez-en soin. Nus vous promettons des milliers d’emplois”, s’est réjoui M. Ouattrara.

Une création artistique mettant en valeur la diversité culturelle de la Côte d’Ivoire de Georges Monboye a meublé cette double cérémonie.

Premier stade Olympique de Côte d’Ivoire, ce chef d’œuvre bâti sous la forme d’un nid d’oiseau coutera à la finition près de 145 milliards dont 63 milliards pour la partie chinoise.

L’ouvrage abritera avec quatre autre, nouveaux stades en construction dans les villes de San-Pedro, Yamoussoukro et Korhogo, la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2023.
(AIP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *