CAN 2019 : Un choc Mali-Côte d’Ivoire, la Tunisie en mode rachat face au Ghana

Sports
Spread the love

Les derniers huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 ont lieu ce lundi avec deux belles affiches : Mali – Côte d’Ivoire et Ghana – Tunisie.

Mali – Côte d’Ivoire (18h00)

Au moment de retrouver la Côte d’Ivoire lundi en huitièmes de finale de cette CAN 2019, le Mali ne part pas avec la faveur des statistiques. Sur les quatre dernières confrontations entre les deux équipes, les Eléphants l’ont emporté trois fois pour un match nul concédé. Ces réalités historiques, le sélectionneur des Aigles, Mohamed Magassouba, les connaît mais n’en tient pas compte dans son approche du match. « L’histoire c’est pour les historien. Nous sommes des techniciens. S’il s’agissait de l’histoire, certaines nations ne seraient pas ici. Nous sommes sereins et je puis vous dire que c’est à chaque équipe de construire sa propre histoire, a déclaré le chevronné technicien en conférence de presse d’avant-match. Nous avons réalisé une très bonne première phase. Nous avons des valeurs. Face à la Côte d’Ivoire, ça sera un match de football. Et si nous tablons sur nos valeurs, nous pouvons battre n’importe quelle équipe. Nous sommes prêts pour aborder ce match avec sérénité et détermination. »

Invaincu et séduisant collectivement lors du premier tour, le Mali n’a aucun complexe à faire. La qualité affichée jusqu’alors suscite la méfiance chez le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, Ibrahim Kamara. « Il faut savoir que nous n’avons pas la même génération que celle qui gagnait tout le temps. Au vu des récents résultats entre la Côte d’Ivoire et le Mali, le décalage se rapproche (sic), a estimé « Kamso ». A nous d’aller puiser dans ce qui fait notre force en ce moment. Notre capacité à user de notre mental pour gagner le match. Rien ne sera facile, ça va être même très difficile. Le Mali perd moins de match, il gagne beaucoup et encaisse peu de buts. L’équation on la connait, on cherchera à la résoudre. » Si donc l’histoire est susceptible être trompeuse, l’expérience des grands-rendez vous pourrait avantager la Côte d’Ivoire, avec 6 joueurs parmi les 23 à avoir déjà joué un quart de finale de CAN, parmi lesquels Serge Aurier, de nouveau apte.

Ghana – Tunisie (21h00)

Qualifiée sans montrer grand chose de bon, la Tunisie est en plein doute alors que se pointe son huitième de finale face au Ghana. Un réveil est attendu, au moment où les Aigles de Carthage abordent les matchs à élimination directe, une étape qui leur est toujours fatale depuis la CAN 2004 remportée à domicile. C’est dire la pression sur leurs épaules, alors que ces derniers jours ont été marqués par le limogeage du préparateur mental, David Le Goff. Au point que la question de son avenir ait été posée à Alain Giresse. « Mon limogeage ? Nous sommes là pour parler du match face au Ghana », a répondu le sélectionneur. Conscient des limites affichées jusqu’alors, le patron technique assure que les leçons seront tirées. « Nous sommes prêts pour le défi, a dit de son côté Taha Yassine Khenissi. Les rumeurs autour de l’ambiance dans le groupe sont toutes infondées. Nous vivons très bien cette compétition. Entre les joueurs, il y a un esprit d’équipe et il n’y a eu aucun incident. Nous sommes soudés et solidaires. »

Le Ghana n’est pas forcément un bon souvenir pour la Tunisie, éliminée en 2012 par cet adversaire. « C’est un adversaire de taille, reconnaît l’attaquant espérantiste. Nous savons très bien ce qui nous attend. Nous verrons, j’espère, un tout autre visage de la Tunisie contre les Black Stars. » Du côté de ces derniers, on compte poursuivre sur la lancée du premier tour, avec sérieux et efficacité. Le défenseur Jonathan Mensah ne paraît pas s’en faire plus que cela. « Il y a de la pression mais nous pouvons la surmonter. C’est un bon match à jouer face à la Tunisie », a dit l’ancien joueur d’Evian Thonon Gaillard en conférence de presse. La même force tranquille était décelable chez le sélectionneur, James Kwesi Appiah : « Ce sera un bon match demain, contre la Tunisie qui est l’une des meilleures équipes du tournoi. J’ai confiance en mes joueurs. On donnera tout pour se qualifier. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *