News et opportunités des PME en Afrique

DSNB Africa News
Spread the love

Une délégation du Fonds Africain de Garantie et de Coopération Economique (FAGACE) conduite par le Ministre des Finances et du Budget de la République du Congo, Monsieur Calixte NGANONGO, en sa qualité de Président en exercice des instances du Fonds, a été reçue en audience par le Chef de l’Etat de la République Centrafricaine, S.E.M Faustin-Archange TOUADERA, le 9 juin 2019 à Bangui (Centrafrique).

Outre le Président du Conseil des Gouverneurs, la délégation était composée de Monsieur Hilaire MAVOUNGOU, Président en exercice du Conseil d’Administration, de Madame Minafou COULIBALY-KONE, Directeur Général du FAGACE et de Madame Emmanuelle MIGAN, Représentant Régional du Fonds pour l’Afrique Centrale. Au cours de cette audience, le Président du Conseil des Gouverneurs a rappelé que la Centrafrique est un Etat membre fondateur de l’Institution dont l’objectif est de promouvoir le développement économique et social de ses quatorze (14) pays membres. Eu égard à ce leadership de la République Centrafricaine, le Ministre NGANONGO a rendu compte de la situation actuelle du FAGACE, des réformes et des transformations engagées avec des résultats en avance sur les prévisions, confirmant ainsi la place centrale du Fonds en tant que force de solution concrète au développement et à la croissance des PME. Cette approche spécifique du Fonds à l’égard des PME répond parfaitement à la nécessité de renforcement de l’appui des Etats membres dans le nouvel ordre économique en marche tant au niveau régional, à travers le Programme de Réformes Economiques et Financières de la CEMAC, qu’au niveau continental avec la création de la Zone de Libre Echange Continental Africain (ZLECA) Sur ces sujets, la délégation a bénéficié des conseils et appui de haut niveau de son Excellence, Monsieur le Président de la République, afin de porter l’Institution encore plus loin dans ses réalisations.

Kwik à l’assaut de la livraison du dernier kilomètre au Nigéria

Lancée le 26 juin 2019 sur l’Appstore et Google Play par la start-up française Africa Delivery Technologies, l’application Kwik aspire à devenir le Numéro 1 de la livraison du dernier kilomètre au Nigeria. ” Nous ciblons 100 000 livraisons par jour sur trois villes d’ici 2021.” explique Romain POIROT-LELLIG, Fondateur & Président d’Africa Delivery Technologies. Kwik met en relation des livreurs indépendants, propriétaires et/ou responsables de leur véhicule, avec des clients désireux de faire livrer des documents ou des paquets de petite taille (jusqu’à 25 kg), sur le modèle de Go-Jek, Grab, Uber ou Taxify.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *