Notre-Dame de Paris: La Côte d’Ivoire va faire un don

DSNB Paris News
Spread the love

La cathédrale gothique est inscrite au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1991. Entre 12 à 14 millions de touristes visitent chaque année ce chef-d’oeuvre de l’architecture gothique situé sur l’île de la Cité. Pour sauver ce chef d’oeuvre, beaucoup se mobilisent pour apporter des fonds et leurs talents.

Incendie de Notre-Dame:

La Côte d’Ivoire se joint au grandes fortunes de France pour la reconstruction de Notre Dame de Paris. Les groupes industriels, la Ville de Paris, la région Île-de-France et les associations professionnelles proposent leur aide pour rebâtir l’emblématique cathédrale détruite lundi par un incendie.

Les entreprises françaises

Le groupe Pinault: 100 millions d’euros

La société d’investisseme11nt de la famille Pinault, Artemis, va débloquer 100 millions d’euros pour participer à la reconstruction de Notre-Dame de Paris, a annoncé son président François-Henri Pinault. « Cette tragédie frappe tous les Français et bien au delà tous ceux qui sont attachés aux valeurs spirituelles. Face à un tel drame, chacun souhaite redonner vie au plus vite à ce joyau de notre patrimoine », écrit le président de la holding familiale et du groupe de luxe Kering.

LVMH et la famille Arnault: 200 millions d’euros

Le groupe LVMH et la famille Arnault ont annoncé mardi un « don » de 200 millions d’euros au fonds dédié à la reconstruction de Notre-Dame. « La famille Arnault et le groupe LVMH, solidaires de cette tragédie nationale, s’associent à la reconstruction de cette extraordinaire cathédrale, symbole de la France, de son patrimoine et de son unité », indique le communiqué diffusé par le groupe de luxe.

CapGemini: 1 million d’euros pour l’effort national

Le géant informatique français CapGemini s’est dit « solidaire de l’effort national » et a annoncé verser un million d’euros pour contribuer à la reconstruction de la cathédrale.

Martin et Olivier Bouygues donneront 10 millions d’euros

Selon les informations d’Europe 1, Martin et Olivier Bouygues vont aussi donner 10 millions d’euros à eux deux via leur holding.

Marc Ladreit de Lacharrière: 10 millions d’euros pour la flèche

L’homme d’affaires milliardaire Marc Ladreit de Lacharrière, qui contrôle la société d’investissement Fimalac, a également annoncé vouloir participer à « l’effort national de reconstruction ». Montant du don: 10 millions d’euros « pour la restauration de la flèche, symbole de la cathédrale » qui est tombée dans l’incendie de lundi.

Total annonce un « don spécial » de 100 millions d’euros

Le groupe français Total « fait un don spécial de 100 millions d’euros pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris », a annoncé le PDG de l’entreprise, Patrick Pouyanné, sur son compte Twitter mardi.

La famille Bettencourt et l’Oréal donnent 200 millions d’euros

La famille héritière de L’Oréal, les Bettencourt-Meyers, ainsi que le géant mondial des cosmétiques ont annoncé mardi un don total de 200 millions d’euros pour Notre-Dame de Paris, dont 100 millions d’euros via la fondation Bettencourt Schueller.

Il s’agit pour l’heure du don le plus important pour reconstruire la cathédrale dévastée lundi soir par le feu, autant que celui du groupe LVMH et de la famille Arnault. De leur côté la famille d’industriels Pinault (Kering) et le géant pétrolier Total ont annoncé débloquer 100 millions d’euros chacun.

Michelin va donner 1 million d’euros via sa fondation

Le groupe Michelin a pris la décision de participer à la reconstruction via sa fondation, a indiqué le groupe à l’AFP. Le montant décidé par le conseil d’administration est d’un million d’euros.

Le groupe PSA va contribuer aussi 

PSA a annoncé via son compte twitter que le groupe « participera à la reconstruction de Notre-Dame, pour la renaissance de ce trésor architectural mondial’. Le montant et les modalités de contribution de PSA restent à définir.

Les collectivités 

La région Île-de-France: 10 millions d’euros

La région Ile-de-France va débloquer 10 millions d’euros d' »aide d’urgence pour aider l’archevêché à faire les premiers travaux » a annoncé Valérie Pécresse. « Cette reconstruction, qui va évidemment coûter très cher, va mobiliser tout un pays, les meilleurs architectes, les meilleurs artisans de France, peut-être du monde; nous allons nous y atteler dès maintenant », a déclaré la présidente de région sur Radio Classique.

La Ville de Paris: 50 millions d’euros

La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé une contribution de 50 millions d’euros. Plusieurs oeuvres sauvées des flammes ont été transférées à l’Hôtel de Ville. La maire socialiste souhaite organiser « une grande conférence internationale des donateurs », avec « des mécènes du monde entier afin de lever les fonds nécessaires à la restauration ».

La métropole du Grand Paris se mobilise

Le Président de la Métropole du Grand Paris, Patrick Ollier, a lancé une mobilisation auprès des 131 maires de la Métropole du Grand Paris. « Quelles que soient nos convictions religieuses, Notre-Dame de Paris fait partie du patrimoine national et la Métropole du Grand Paris se devait de prendre une initiative pour coordonner, dans le cadre d’une souscription, l’action des communes de son périmètre » a déclaré Patrick Ollier. Les dons pourraient être centralisés par la Métropole à partir des délibérations que prendraient les conseils municipaux.

La région Auvergne-Rhône-Alpes débloque 2 millions d’euros

Laurent Wauquiez a annoncé mardi que la Région Auvergne-Rhône-Alpes, qu’il préside, verserait 2 millions d’euros pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, ravagée lundi soir par un gigantesque incendie.

« Notre-Dame de Paris c’est la France. Les collectivités doivent aider à sa reconstruction », estime dans un communiqué le président (Les Républicains) de la région, qui s’engage « sur deux millions d’euros pour le programme de stabilisation et de reconstruction de cet édifice remarquable ».

Les engagements en nature

Charlois, premier exploitant de chêne en France, fournira la charpente

Le Groupe Charlois tient a contribuer à la reconstruction de la cathédrale. Sur France Info, Sylvain Charlois, PDG, propose de fournir le bois nécessaire à la charpente et de mettre son réseau mondial à disposition pour trouver les meilleurs matériaux. « On mettra tout ce qu’on peut à disposition. Et on peut aider à le trouver, en mettant nos réseaux au service des Monuments de France. Qu’ils nous appellent quand ils veulent », précise le président du groupe. « Il faudra des milliers de mètres cubes de bois. Il va falloir trouver des très belles pièces, des gros diamètres », indique Sylvain Charlois.

La filière forestière fournira les chênes de la charpente

La fondation Fransylva, qui assure la promotion des forêts privées de France, propose que chaque propriétaire forestier de France donne un chêne pour la reconstruction de la cathédrale. « La fondation Fransylva mobilise les 3,5 millions de propriétaires privées de forêts en France pour leur demander de donner un chêne pour la reconstruction de Notre-Dame », a indiqué à l’AFP Jean-Etienne Rime, président de cette fondation abritée par la Fondation du patrimoine.

Air France fera une collecte volontaire auprès de ses clients 

Air France a annoncé qu’il assurera le transport gratuit de tous les acteurs officiels qui participeront à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Par ailleurs, le Groupe Air France-KLM va mettre en place dans les prochains jours un système de collecte volontaire auprès de ses clients pour participer au financement des travaux de reconstruction.

1.300 chênes offerts par Groupama

Groupama a annoncé offrir 1.300 chênes qu’il prélèvera dans ses forêts normandes, « pour respecter le travail des Compagnons de l’époque », pour la « reconstruction de la charpente » de la cathédrale.

Par ailleurs, Michel Druilhe, président de l’interprofession France Bois Forêt qui regroupe forêts privées et publiques, assure que l’ensemble de la filière « va s’organiser pour fournir du chêne français, et va participer, y compris financièrement, à la reconstruction de la cathédrale ».

Soutien financier et de main d’oeuvre pour le patronat 

La Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) « se tient à la disposition des pouvoirs publics pour mobiliser son réseau national d’artisans » citant notamment la maîtrise d’ouvrage, la maîtrise d’oeuvre, les artisans et les PME. Le Medef a de son côté appelé les entrepreneurs à participer à la collecte lancée par la Fondation du patrimoine.

« Mécénat de compétence » pour Vinci

Le géant français du BTP n’a pas annoncé de montant mais souhaite apporter « une partie du financement » de la reconstruction et propose à tous les constructeurs de France « d’unir leurs forces ».

Le monde du sport mobilisé

Sans donner de somme, la présidente de la Ligue de football professionnel (LFP) Nathalie Boy de la Tour a promis que le football français allait se « mobiliser pour aider financièrement à la reconstruction ».

Côté hippisme, le monde des courses a décidé de rebaptiser le Prix du Président de la République, qui doit se tenir dimanche à Auteuil, du nom de la cathédrale et « d’en reverser le bénéfice au profit de la reconstruction » de l’édifice.

Des dons internationaux

La ville de Szeged (Hongrie)

La ville hongroise de Szeged a annoncé faire un don de 10.000 euros, s’estimant redevable à Paris. En 1879, la capitale française avait aidé à la reconstruction de cette ville du sud du pays, dévastée par une inondation.

Henry Kravis (KKR) et son épouse donnent 10 millions de dollards

Henry Kravis, co-fondateur du fonds d’investissement américain KKR, et son épouse Marie-Josée Kravis, « attristés par l’incendie », ont annoncé contribuer « dès à présent » à hauteur de 10 millions de dollars (8,85 millions d’euros). C’est le premier don d’ampleur venu de l’étranger.

Apple va donner aussi

Tim Cook, patron d’Apple, a annoncé sur son compte Twitter que son entreprise participerait à « l’effort pour la reconstruction de Notre-Dame », sans préciser le montant de la donation.

Les banques françaises 

Le Crédit Agricole fait un don de 5 millions d’euros 

Le groupe Crédit Agricole va faire un don de 4 millions d’euros pour la pour « les mesures d’urgence » liées à la reconstruction de la Cathédrale. S’y ajoutera un don spécifique réalisé par la fondation du Crédit Agricole Ile-de-France.

La Société Générale s’engage sur un don de 10 millions d’euros 

Frédéric OUdéa, directeur de la Société Générale, a annoncé dans un tweet que son groupe s’engageait sur « un don de 10 millions d’euros pour aider à reconstruite Notre-Dame ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *