Manchester City visé par une enquête de l’UEFA

Sports
Spread the love

L’UEFA a ouvert une enquête au sujet de Manchester City. Les Citizens sont soupçonnés d’avoir enfreint les règles du fair-play financier.
Chelsea n’est pas le seul club anglais dans le collimateur de l’UEFA. L’instance européenne a ouvert une enquête au sujet de Manchester City. Les Citizens sont soupçonnés d’avoir enfreint les règles du fair-play financier. Suite aux dernières révélations des Football Leaks, les investigations vont se concentrer sur des faits « récemment rendus publics dans différents médias ». Il devrait notamment être question de Jadon Sancho, qui a été transféré au Borussia Dortmund lors de l’été 2017. Avant ce départ chez les Jaune et Noir pour près de 8 M€, le club anglais a versé de l’ordre de 230 000 euros au conseiller du natif de Londres. C’était en 2015 lorsque l’international anglais a rejoint le centre de formation de l’actuel leader de Premier League… à l’âge de quatorze ans. Et les règlements de la Fédération anglaise (FA) et de la FIFA stipulent qu’aucun joueur ne doit être représenté par un agent avant l’âge de 16 ans. City a assuré qu’Emeka Obasi avait été rémunéré pour un travail de scouting, mais Sky Sports indique qu’une note interne présenterait bel et bien ce versement commission d’agent. Mais ce n’est pas tout puisque le cheikh Mansour aurait volontairement contourné les règles du fair-play financier en injectant lui-même de l’argent dans les sponsors du club. Une manière de faire sortir certaines lignes de dépenses, et de continuer son investissement. Sur les 140 M€ de sponsoring de quatre entreprises émiraties, le propriétaire de la formation managée par Josep Guardiola aurait financé le tout à hauteur de… 127,5 M€.
Communiqué de l’UEFA
La chambre d’enquête de l’organisme indépendant de contrôle financier des clubs de l’UEFA a ouvert aujourd’hui une enquête formelle sur le Manchester City FC pour d’éventuelles violations des règles du fair-play financier (FPF). L’enquête se concentrera sur plusieurs violations présumées du FPF qui ont été récemment rendues publiques dans divers médias. L’UEFA ne fera pas d’autres commentaires à ce sujet tant que l’enquête sera en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *