Mercato : Yaya Touré, Nasri, Trémoulinas… L’équipe type des joueurs libres

Sports
Spread the love

Sans contrat pour raisons financières, extra-sportives ou situation d’échec sur les terrains, ces joueurs sont libres de s’engager avec n’importe quelle équipe. À moindre coût, certains pouvant encore rendre bien des services. FF vous a composé son équipe type.

Le gardien

Après 24 matches sous les couleurs de l’AS Nancy-Lorraine, Geoffrey Jourdrenavait décidé, le 5 novembre dernier, de résilier son contrat chez les Rouge et Blanc. Résultat, l’ancien portier de Montpellier est désormais libre de s’engager où il le souhaite. Et à 32 ans, il a encore la gnaque ! «L’âge minimum de la retraite est à 62 ans», ironisait-il pour FranceFootball.fr le 18 novembre. Avec un «challenge sportif et humain» pour objectif, des envies de Ligue 1 mais pourquoi pas d’étranger, il aurait peut-être quelques services à rendre… Comme lors de ses neuf saisons de bons et loyaux services au MHSC.

La défense

La liste des joueurs libres, en cette fin d’année 2019, a mis en avant la pléthore de défenseurs à la recherche – ou non – d’un club. FF a donc opté pour une défense à cinq, deux pistons offensifs occupant les couloirs. Plus de sécurité? En tout cas, certains noms sont ronflants. Comme Pepe, le défenseur portugais, qui a quitté Besiktas en décembre à l’amiable. Monaco, selon certaines rumeurs, se serait vu proposer ses services. Un autre central bien connu à quitter les siens avant Noël : Younes Kaboul. Rompu aux arcanes du foot anglais, il pourrait signer un retour en Ligue 1. À l’instar de Benoît Tremoulinas, qui n’a plus joué depuis 2017 ? Autres défenseurs libres à signaler, Diego Polenta, défenseur central uruguayen de 26 ans passé par le Genoa, ou encore Dennis Diekmeier. Le rapide latéral droit, 29 ans, n’avait pas prolongé avec Hambourg et pourrait apparaître comme une alternative crédible pour combler certaines carences.

Le milieu

Il y a pire pedigree pour un milieu de terrain que ces deux joueurs. Historique : Manchester City, FC Barcelone et Monaco pour l’un, Bayern Munich, Schalke 04 et Sunderland pour l’autre. Les plus fins connaisseurs auront trouvé, mais Yaya Touréet Jan Kirchhoff sont bel et bien sans contrat. L’Ivoirien a quitté l’Olympiakos le 11 décembre et demeure un leader incontestable et incontesté. Kirchhoff, quant à lui, a eu beaucoup de peine pour traîner sa grande carcasse (1m93) à Bolton. Deux joueurs à relancer, deux paris à tenter, donc. Mais le foot n’est jamais avare de bonnes surprises…

L’attaque

Et pour conclure cette équipe, ce sont trois attaquants – ou milieux offensifs, tout dépendra de l’animation décidée par le coach (libre? Conte, Lopetegui, Zidane, Mourinho, Jardim, Blanc…) – dont deux français qui figurent au sommet de la pyramide. Samir Nasri, d’abord, le plus huppé d’entre eux, annoncé avec insistance du côté de West Ham après un exil en demi-teinte en Turquie sous les couleurs d’Antalyaspor. Florian Martin, ensuite, un temps excellentissime sous les couleurs de Sochaux et qui pourrait rendre bien des services, en Ligue 2 ou ailleurs. Et enfin, de quoi conclure les actions, un certain Emmanuel Emenike. L’attaquant nigérian de 31 ans, ici choisi pour son expérience et ses aventures remarquées au Spartak Moscou ou à Fenerbahçe, semble encore en capacité de marquer des buts. À condition, évidemment, d’être en forme…
Mais aussi : Lacina Traoré, Robert Huth, Glen Johnson, Philipp Wollscheid, Préjuce Nakoulma, Florentin Pogba, Patrice Evra, Vincent Enyeama, Ali Ahamada…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *