Côte d’Ivoire : Ouattara annonce un programme social de 728 milliards FCFA

DSNB Africa News
Spread the love

2019 va s’ouvrir par un ambitieux programme social que le gouvernement ivoirien va présenter au cours de ce mois de janvier, a annoncé le président ivoirien Alassane Ouattara à la faveur de son traditionnel discours du nouvel an. Evalué à de 727,5 milliards de FCFA (1,11 milliard d’euros) sur deux ans, le plan vise à mettre en œuvre une série de mesures sociales « avec beaucoup plus d’ampleur et de pragmatisme, afin de garantir à tous, des résultats immédiats et durables ».

Les premières mesures prioritaires ont été dévoilées par le chef de l’exécutif ivoirien devant la nation ivoirienne.

Les ménages les plus modestes à l’honneur

L’accès à l’électricité sera renforcé à travers le Programme Électricité Pour Tous (PEPT) qui permettra aux ménages à faible revenu, avec un apport initial de 1 000 FCFA, de bénéficier d’un raccordement et d’un abonnement au réseau électrique en lieu et place d’environ 150 000 FCFA à débourser normalement en une fois. De même, les couches les plus modestes de la populations abonnés au tarif modéré de 5 ampères verront un abattement de 20% sur leur facture dès ce mois de janvier.

Le gouvernement va en ouvre lancer la construction de 21 000 pompes hydrauliques en milieu rural et renforcer les capacités de production d’eau potable dans les grandes villes.

Parmi ces mesures, il faut également noter la poursuite des transferts monétaires aux populations les plus pauvres du pays. La mesure qui permet déjà d’octroyer 144 000 FCFA (près de 220 euros) par an (en raison de 35 000 FCFA (53 euros) par trimestre) à 35 000 ménages démunis sera étendue à près 100 000 ménages dès 2019.

En outre, « une offre diversifiée et abordable de logements sociaux, destinés en priorité aux catégories sociales les plus vulnérables » sera proposée par le gouvernement.

L’assurance maladie pour tous

Autre mesure importante, la généralisation de l’AMU, l’assurance maladie universelle, cette année. Une politique qui sera accompagnée de la réhabilitation d’une cinquantaine de centres hospitaliers et de 600 centres de santé à travers le pays.

Par ailleurs 10 300 postes d’enseignants seront créés dans le primaire et le secondaire pour pallier l’insuffisance de personnel éducatif. Et, dans le supérieur, après le lancement des travaux de l’université de San Pedro (sud-ouest) en novembre, celles de Bondoukou (est) et d’Odienné (nord-ouest) seront lancées au cours des deux prochaines années. Et une dixième université publique sera construite à Abengourou (centre-est) à l’horizon 2025.

Sur le plan économique, le président ivoirien s’est félicité « d’une situation économique et financière remarquable » soulignée notamment par les bons résultats obtenus au niveau de l’indice Mo Ibrahim et du Doing Business.

Au niveau politique, les discussions en vu de la réforme de la commission électorale indépendante seront entamées dès ce mois de janvier dans la perspective de la présidentielle de 2020.

Après 7 ans de croissance soutenue, Alassane Ouattara s’engage donc à renforcer son action sociale afin d’apporter des réponses à une demande sociale plus pressante. Et cela, dans un contexte où la présidentielle pointe à l’horizon, dans seulement 22 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *